Shayan n’est pas venu au Canada en s’attendant à ce qu’on lui offre un emploi sur un plateau d’argent. « Je savais que le marché de l’emploi était très difficile ici », dit-il. Mais commencer sa carrière au Canada s’est révélé encore plus difficile qu’il ne s’y attendait. « J’ai commencé à postuler pour des emplois, à envoyer des curriculum vitae et je recevais toujours la même réponse par courriel disant : “vous avez du potentiel, mais malheureusement…” »

Diplômé en économie d’une université reconnue du Pakistan, il espérait avoir la chance de décrocher un emploi dans son domaine. Mais personne ici n’avait entendu parler de son université et il n’avait aucune expérience de travail au Canada. Et comme beaucoup d’autres nouveaux arrivants, le réseau professionnel de Shayan dans son pays d’accueil était assez limité. Après avoir demandé l’asile au Canada à titre de réfugié, il se retrouvait entièrement seul pour la première fois dans un nouveau pays.

Le désespoir de Shayan augmentait à mesure que s’accumulaient les rejets. « Petit à petit, j’ai commencé à me sentir déprimé devant le manque de possibilités », dit-il. Mais il a ensuite entendu parler du COSTI Immigrant Services, un organisme qu’appuie Centraide et qui offre un soutien en matière d’emploi, d’éducation et d’établissement à diverses communautés d’immigrants, y compris les nouveaux arrivants comme Shayan. « C’était mon seul espoir », confie-t-il.

Dans cet organisme, l’entraîneur-mentor pour les jeunes de COSTI lui a dit que pour obtenir un emploi dans ce secteur, il devait commencer par se bâtir un réseau. Elle lui a recommandé le programme netWORKS, soutenu par Centraide, qui pourrait l’aider à rédiger un meilleur curriculum vitae, s’exercer à passer des entrevues, et plus important encore, rencontrer des gens lors de foires à l’emploi ou d’activités de réseautage. Shayan s’est attelé à la tâche en participant à des ateliers et il a approfondi ses compétences en recherche d’emploi. Il s’est fait des amis, a rencontré des employeurs potentiels et — à son grand plaisir — a trouvé un poste dans son domaine tout juste deux mois après sa première rencontre à COSTI.

Plutôt que de se lever tard et de lire les courriels de rejet, Shayan passe maintenant ses journées à travailler comme représentant d’un centre de service pour aider la clientèle d’établissements bancaires à régler leurs problèmes de carte de crédit. Pour lui, il ne fait aucun doute que netWORKS l’a aidé à progresser dans sa recherche d’emploi, et il est reconnaissant de l’aide qu’il a reçue auprès du personnel de l’organisme.

Qu’est-ce qui l’attend maintenant? Shayan vise haut. Après quelques années passées à son emploi actuel, il aimerait poser sa candidature pour un poste d’analyste financier. Il tentera ensuite sa chance pour l’emploi de ses rêves : être économiste à la Banque du Canada. Et il utilisera son nouveau réseau pour l’aider à faire de ce rêve une réalité. « Ce que j’ai appris de cette expérience est que n’importe quel lien peut aider, et qu’avec les bons contacts, on peut trouver une foule de possibilités ».

Trouvez votre Centraide

Apprenez-en davantage sur le travail qu’effectue Centraide dans votre collectivité, ou encore faites un don pour contribuer à améliorer la qualité de vie des gens à l’échelon local.