Cette année, le thème de la Semaine nationale de l’action bénévole (du 18 au 24 avril) est « La valeur de chacun, la force du nombre ». Ces mots sont porteurs d’un sentiment qui est profondément ancré dans la mission de Centraide United Way. Ils reflètent les actes de bonté impressionnants de millions d’individus et la magie qui survient lorsque nous travaillons de concert dans un but commun.

Pendant la Semaine nationale de l’action bénévole, Centraide United Way Canada et ses membres partout au pays célèbrent la valeur inestimable des contributions individuelles des bénévoles pour améliorer la vie au sein des communautés.

Bertha bâtit une communauté et donne en retour avec l’aide de Centraide.

Bertha bâtit une communauté et donne en retour avec l’aide de Centraide.

Faites la connaissance de Bertha, une bénévole de Centraide United Way pour qui le bénévolat est une tradition familiale.

« Comme beaucoup de gens, la raison pour laquelle je me suis impliquée à Centraide est ma famille. Je suis née en Inde, mais nous avons déménagé en Arabie saoudite quand j’avais quatre ans, puis à Calgary quand j’avais dix ans.

Quel que soit le lieu où nous vivions, mes parents ont toujours été philanthropes — mon père est le premier à se mobiliser lorsque de nouvelles familles s’installent ici, et ma mère a également donné un excellent exemple. Donner en retour était simplement quelque chose que ma famille faisait.

En grandissant, je pouvais voir l’impact de mes parents et la façon dont ils se soutenaient mutuellement pour faire une différence. Même aujourd’hui, lorsque nous sortons, les gens viennent nous dire à quel point ma famille les a aidés. Cela m’a inspirée et j’ai commencé à m’impliquer davantage, moi aussi.

C’est pourquoi j’ai sauté sur l’occasion de participer à une campagne de Centraide. Mon entreprise collabore depuis longtemps avec Centraide, alors il y a quelques années, j’ai commencé à travailler à notre collecte de fonds de fin d’année. Cela m’a permis de rencontrer des gens au sein de l’organisation et m’a incitée à continuer à faire du bénévolat même après la campagne de notre bureau. J’aime que Centraide rassemble les gens pour qu’ils puissent mettre en commun leurs ressources et leurs connaissances et faire le meilleur usage possible de nos dons.

Ce sentiment d’entraide est ce qui m’a le plus attirée à Centraide. Honnêtement, je pense que parmi les gens que j’ai rencontrés grâce au bénévolat, certains sont de véritables amis et non plus uniquement des collègues de travail comme au début. J’ai le sentiment que je commence lentement à créer des liens, comme mon père l’a toujours fait. Et cela ne se limite pas à Calgary ou à mon secteur d’activité. C’est plus vaste que cela.

Pendant la pandémie, j’ai beaucoup réfléchi à mes compétences et à mon objectif. J’ai réalisé que j’étais rassembleuse — j’aime tisser des liens, j’aime interagir avec les gens. Le savoir-être professionnel est mon point fort. J’ai commencé à sentir que tout ce que j’avais fait jusqu’à présent m’avait conduite à ce travail. »