S’attaquer aux causes profondes de la pauvreté pour élever nos communautés

La lutte contre la pauvreté dans le monde est encore loin d’être gagnée. Selon les statistiques des Nations unies, si les tendances actuelles se maintiennent, 575 millions de personnes vivront encore dans l’extrême pauvreté en 2030, et seulement environ le tiers des pays atteindront l’objectif de réduire de moitié les niveaux de pauvreté nationaux. Au Canada plus particulièrement, des millions de personnes dépendent des organismes de services communautaires pour combler les lacunes découlant de revenus insuffisants pour l’accès à la nourriture, au logement, à l’aide en santé mentale et à un réseau de soutien communautaire. Au cours des six premiers mois de cette année, la ligne d’assistance 211 a reçu plus de 43 000 demandes liées au logement, ce qui représente une augmentation de 22 % par rapport à la période de six mois précédente.

Selon un rapport (en anglais seulement) de l’Université de Toronto, un enfant de moins de 18 ans sur cinq dans les dix provinces vit dans un ménage qui a connu un certain niveau d’insécurité alimentaire. De plus, les ménages avec enfants dont la mère est seule sont particulièrement vulnérables à l’insécurité alimentaire — 38 % de ces ménages avaient du mal à se nourrir. En 2021, on estime que 163 millions de personnes ont basculé dans la pauvreté dans le monde entier après le début de la pandémie. Bien que le Canada n’ait pas été épargné, un certain nombre de programmes de financement du gouvernement fédéral ont aidé des millions de personnes à rester à flot pendant la pandémie de COVID-19. Pendant cette période, le Canada a enregistré une baisse record de la pauvreté des enfants, ce qui montre la nécessité d’un financement continu du gouvernement fédéral pour maintenir et renforcer ces progrès dans la lutte contre la pauvreté.

Notre réseau s’engage à travailler pour assurer un avenir équitable pour toutes les communautés du Canada. D’un océan à l’autre, les Centraide United Way constituent souvent la première ressource pour les personnes, de plus en plus nombreuses, qui vivent sous le seuil de pauvreté dans nos communautés. À titre d’experts locaux, nous jouons de nombreux rôles dans la communauté : en tant que collaborateurs travaillant avec des agences partenaires et des organismes communautaires, en tant que catalyseurs en finançant des programmes et des services, et en tant que défenseurs en mettant en lumière des problèmes sociaux difficiles comme la pauvreté tout en faisant pression pour des solutions durables, et plus encore.

Pour lutter contre la pauvreté, United Way Halifax a aidé à financer des organismes d’aide au logement comme Welcome Housing, Public Good et The North Grove, ce dernier ayant aidé des gens comme Sam, une mère élevant seule ses deux filles qui a été victime de « rénovictions » trois fois et qui est restée sans logement pendant un certain temps. Dans les Prairies, United Way Saskatoon & Area vient en aide aux personnes en situation d’itinérance grâce au programme Journey Home, lancé en partenariat avec le Saskatoon Crisis Intervention Service. Partout au pays, les Centraide United Way s’emploient à financer ou à épauler des organismes qui contribuent à réduire la pauvreté et aident les communautés à répondre aux besoins essentiels.

À l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté, Centraide United Way Canada reconnaît l’importance de s’attaquer à la pauvreté tant au sein des communautés qu’à l’échelle nationale. Nous saluons le travail de nos Centraide United Way et de leur réseau d’organismes communautaires qui unissent leurs efforts pour s’attaquer aux causes profondes de la pauvreté au Canada. Et nous restons déterminés à militer en faveur de mesures supplémentaires de soutien au revenu et autres prestations de la part du gouvernement fédéral, afin d’assurer un avenir équitable pour tous et toutes.